vendredi, 08 août 2014 07:09

La christologie chez les mystiques rhénans et Nicolas de Cues

Écrit par

Marie-Anne Vannier (dir.)
La christologie chez les mystiques rhénans et Nicolas de Cues
Paris, Cerf 2012, 212 p.

Le rôle du Christ dans la prédication des mystiques rhénans n'a pas toujours été bien explicité. Cette problématique a fait l'objet d'un colloque entre l'équipe de recherche sur les mystiques rhénans à Metz et le Cusanus Institut de Trèves. 
Maître Eckhart vivait au XIVe siècle, dans une civilisation chrétienne. Il n'a donc pas développé une christologie en réaction contre des hérésies, comme les Pères de l'Eglise ont dû le faire. Mais il n'a pas non plus repris une christologie de son temps, orientée vers une dévotion à l'humanité du Christ. Il a opté pour une christologie articulée autour de la filiation divine, sur le rapport entre le Père et le Verbe dans l'Esprit saint. 
Pour Eckhart, « nous sommes faits pour être fils dans le Fils », car « il serait de peu de prix pour moi que le Verbe se fût fait chair s'il ne s'était pas aussi fait chair en moi personnellement, afin que moi aussi je sois fils de Dieu ». La naissance du Verbe a lieu en nous par grâce, si nous l'accueillons. Ainsi se réalise l'affirmation de saint Irénée : « Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu. » Eckhart ne nous invite pas à une imitation extérieure du Christ, à la différence de la dévotio moderna qui lui fera suite, mais à une véritable conformation au Christ. 
Parmi les mystiques rhénans, Jean Tauler a transmis, sans l'affaiblir, la vision christologique d'Eckhart, en insistant sur la naissance de Dieu dans l'âme. Henri Suso, pour sa part, exprima son grand amour pour le Christ à travers des images présentées ici : Christ de souffrance et Christ en gloire. Sa mystique est davantage centrée sur l'imitation du Christ, Sagesse éternelle, alors que celle d'Eckhart est une mystique de la déification. Quant à Nicolas de Cues, il a eu un rôle fondamental dans l'interprétation de l'oeuvre d'Eckhart et a lui même proposé une christologie solide, intéressante à redécouvrir.

Lu 1740 fois

Recherche