mardi, 29 septembre 2015 08:28

Le prodigieux mystère de la joie

Écrit par

Matthieu Dauchez
Le prodigieux mystère de la joie
Perpignan, Artège 2014, 160 p.

La joie dans le coeur des enfants de la rue à Manille surprend par son intensité. Le Père Dauchez, 39 ans, originaire de Versailles, s’est mis au service du cardinal Sin, archevêque de Manille. Directeur d’une fondation qui accueille les enfants dans les rues grâce à divers foyers, il accompagne de nombreux jeunes en difficulté (voir son interview aux pp. 25-28 de ce numéro). 
Etonné de découvrir autour de lui tant de dynamisme et de sérénité malgré les souffrances physiques et affectives, il tente d’observer la source d’un tel comportement. Le lecteur chemine au travers des situations souvent dramatiques, et admire la grandeur d’âme, le sursaut positif de jeunes qui se relèvent, la tête haute, habités par une force intérieure rayonnante. La vraie joie, irradiant l’être, existe même chez les enfants, des « saints anonymes » qui parviennent à une union avec Jésus souffrant, au point de vivre un don d’euxmêmes. 
Le Père Dauchez raconte : « Darwin [1994-2012], atteint de myopathie, après sept années son corps s’affaiblit. Notre petit héros, qui ne parlait pas de son infirmité comme maladie mais la comprenait com me une mission, lui qui avait, dans son âme et dans son corps, une intimité avec le Crucifié que peu de grands priants connaissent... demande crayon et papier ; il écrit péniblement “Un immense merci” et “Je suis heureux”. » 
Les réflexions de l’auteur décrivent quatre niveaux de joie, en référence à divers auteurs et surtout à l’Evangile. Son petit traité de la joie se termine par le récit de la joie parfaite de St François d’Assise.

Lu 663 fois