mardi, 20 octobre 2015 14:34

La grande vie

Écrit par

Christian Bobin
La grande vie
Paris, NRF/Gallimard 2014, 136 p.

Quand on lit un livre de Christian Bobin, on ne peut plus vivre superficiellement en surfant à la surface de la vie. Tout détail aiguise l’attention, toute rencontre éveille le coeur, dans la communion avec l’essence du monde. Dans la patience, la lenteur - que notre monde enterre - surgit la connivence avec les mots, d’où jaillit l’éternité dans le présent, la paix, la lumière, comme l’écureuil et le saint qui « font tous les deux provisions de lumière qu’aussitôt ils oublient ». 
Entrer en connivence avec les arbres, les oiseaux, les libellules, les nuages… tout parle ; il suffit de s’arrêter, de regarder, d’écouter. La poésie est dans le rayon du soleil, la résurrection est dans la « rose rouge qui éclaire les jours » et commence dès cette vie. Rien n’est jamais fini ni perdu. Les livres sont aussi sources d’inspiration : Marceline Desbordes-Valmore, Sören Kierkegaard, André Dhôtel, Hölderlin, Jean Gros jean et bien d’autres plantent les panneaux indicateurs de la vie, du paradis, de l’éternel. 
Ecrire, toujours écrire, sans relâche « comme un boxeur enfonce le cuir rouge d’une rage dans la poitrine des anges du vide ». Christian Bobin transforme même
Marylin en « martyre du sourire ». La poésie, parole et silence, « c’est la grande vie ». 

Lu 433 fois