mercredi, 21 octobre 2015 09:31

Là-bas, ils ne tuent pas les oiseaux dans le ciel

Écrit par

Eric Nonn
Là-bas, ils ne tuent pas les oiseaux dans le ciel
Paris, des Busclats[1] 2014, 150 p.

Voici des « notes » d’Afrique, posées sur le papier avec une sensibilité rare s’agissant du regard occidental sur ce continent-fleur, continent-rebut, miracle de survie quotidienne. 
Un récit poétique où chaque mot sonne juste, sans emphase, sans idéologie parasite. Tel est ce tableau d’Afrique que l’on regarde à travers les yeux d’une fillette, écolière au cartable « rose international », à la charnière de l’adolescence, à clochepied entre la modernité et ses scories (telles qu’on les voit là-bas) et les bribes du monde animiste qui imprègnent l’âme africaine. 
Dans ce coin de pays roule encore un vieux wagon de France, avec, inscrite sur la portière, la gare d’arrivée de Lille, comme une vieille étiquette qu’aucun Africain n’a enlevée. 
Djana et Léona, deux fillettes en habits colorés comme deux poupées de chiffon, sont appuyées à la palissade avant de rentrer dans leur case, après l’école. Et dans ce quartier de Libreville, qui ressemble à un quartier bombardé, en ruines, en forêt de tôles, et même quartier lacustre quand il pleut, vit toute une population. 
Certains soirs aussi, c’est un quartier de drogue, d’iboga, de bois sacré d’un rituel ancien. On croît pourtant aussi là-bas, dans cet entrelacs de réalités à l’équilibre instable. Comme le dit Eric Nonn : « Djana… elle est peut-être devenue un morceau d’iboga, de cette eucharistie, dans le fond du quartier en canyon. C’est possible. » 
Une empreinte d’une grande humanité pour ce douzième roman de l’auteur.

[1] • Créés en 2010, les éditions des Busclats se proposent de publier des écrivains reconnus, à qui elles demandent de faire un pas de côté. D’écrire en marge de leur oeuvre, un texte court - récit, essai, nouvelles, lettres - qui sera, selon leur coeur, une fantaisie, un coin de leur jardin secret, un voyage inattendu dans leur imaginaire. (n.d.l.r.)

Lu 477 fois