jeudi, 22 octobre 2015 09:20

Le vent parfumé du désert

Écrit par

Giorgio Gonella
Le vent parfumé du désert
Sur les traces de Dieu entre solitude et communion
Namur, Fidélité 2013, 192 p.

L’auteur, Petit Frère de l’Evangile (Charles de Foucauld), reproche d’emblée à l’Eglise ses lenteurs pour marcher sur le chemin prophétique ouvert par Vatican II. Aussi s’est-il senti appelé à revaloriser l’intériorité, à retrouver cette voix toujours présente à l’expérience ecclésiale, celle offerte par la spiritualité mystique. C’est le chemin du désert intérieur qu’ont emprunté ceux qui ont centré leur vie sur l’écoute du silence de Dieu. Les Pères du désert, le Pseudo-Denys l’Aréopagite, Maître Eckhart, Jean de la Croix sont des points de référence importants dans la vie chrétienne. « Aujourd’hui pour beaucoup d’entre nous, [ils] restent le pain quotidien qui nourrit une foi inquiète et blessée. » L’auteur les cite alors abondamment et de manière pédagogique. 
Cette étude peut être vivifiante pour ceux qui aimeraient s’approcher de manière plus intellectuelle de notre Dieu « insaisissable », « indicible », « inimaginable » : qualificatifs propres à une théologie apophatique, bien explicitée ici.

Lu 452 fois