jeudi, 22 octobre 2015 09:29

La sagesse du Petit Prince

Écrit par

Pierre Lassus
La sagesse du Petit Prince
A la recherche de l’enfant perdu avec Saint-Exupéry
Paris, Albin Michel 2014, 264 p.

L’auteur, dont la liste de livres publiés est grande et à laquelle s’ajoutent de nombreuses contributions à des ouvrages collectifs, nous offre ici un livre superbe, où il tente de percer le « mystère » Saint-Exupéry. Pour celles et ceux qui aiment Antoine de Saint-Exupéry, ce livre est un régal que je conseille vivement. 
Quand en juillet 1943 Saint-Exupéry réussit, non sans difficultés, à quitter New-York et à regagner l’Afrique du Nord où les troupes américaines ont débarqué, il emporte avec lui un exemplaire du Petit Prince, qui vient de paraître en français et en anglais. Ce livre - aux 270 traductions - va lui valoir une gloire universelle. 
Il semble que dans cette histoire, Antoine de Saint-Exupéry ait réussi à condenser l’ensemble de son oeuvre, que ce conte livre la substance de l’auteur. Comme si l’enfant, pour l’auteur, était l’essence même de l’humain, le véritable parent de l’homme. Un parent oublié en cours de route et que les grandes personnes devraient retrouver en eux pour connaître harmonie et vérité (Mt 11,25). A travers 18 chapitres, dont les titres sont révélateurs, l’auteur décode et analyse. 
Pendant les 10 ans qui précèdent la Deuxième Guerre mondiale, Saint-Exupéry va publier de nombreux livres qui recevront des prix. Il écrira des scénarios de filou, s’intéressera à l’astronomie, à la physique nucléaire, évoquera même la possibilité de mettre au point des armes terrifiantes utilisant cette énergie. Il aura de nombreux accidents d’avion, mènera une vie très agitée et éparpillée (mariage, séparation). Il cherchera Dieu mais... tout près du but, ne trouvera qu’un bloc de granit noir... 
Dans le Petit Prince, le serpent parle par énigmes, qui sont des paraboles, comme celles que le Christ utilisait. L’aviateur ne retrouvera pas le corps de l’enfant, tombé comme un arbre dans le sable. Cette disparition rappelle la fin de la vie terrestre de Jésus. Selon l’auteur, le Petit Prince n’est pas un conte mais une parabole, d’où sa question : ce Petit Prince, ne serait-il pas l’évangile selon Saint-Exupéry ?

Lu 408 fois