jeudi, 22 octobre 2015 12:54

Bellelay, à Dieu et à Diable

Écrit par

Jeanne Lovis
Bellelay, à Dieu et à Diable
Biographie du chanoine prémontré Grégoire Voirol (1751-1827)
Neuchâtel, Alphil 2014, 190 p.

Vous appréciez la Tête de Moine et peutêtre même connaissez-vous l’abbaye de Bellelay où elle est née, mais sans doute moins l’histoire de la fondation de cette abbaye en 1140, jusqu’à sa transformation par l’Etat de Berne en un hôpital psychiatrique. Un récit passionnant, d’autant plus
mouvementé que l’abbaye se trouve sur les terres du Prince-évêque de Bâle, dans une région prise entre la France et les cantons suisses. 
Après un passé prestigieux, fait de croissance, de débâcles et de renouveaux, ce foyer de sciences et d’éducation, qui eut son âge d’or, sera entraîné dans les turbulences de la Révolution française par la grâce d’un évêque, qui fait profession d’athéisme avant de finir sur l’échafaud à Paris. 
Pour retracer cette histoire, l’auteure, une ancienne journaliste à la Télévision romande et vice-présidente du Conseil consultatif des Jurassiens de l’extérieur, suit un des derniers moines prémontrés de Bellelay, le chanoine Grégoire Voirol, dont elle retrace avec bonheur le destin jusque dans son exil forcé. Parcourant les siècles à grandes enjambées, d’une écriture alerte qui ne relâche jamais l’intérêt, elle nous offre un récit vivant, bien documenté, jamais ennuyeux et magnifiquement illustré. 
« Un livre, on le fait avec sa vie », confesse l’auteure, préoccupée de justifier quelques traits frondeurs et sympathiquement jurassiens, qu’elle décoche au passage contre l’institution, pour le bonheur du lecteur.

Lu 648 fois