lundi, 26 octobre 2015 13:51

Homme et Femme

Écrit par

Yves Simoens
Homme et Femme
De la Genèse à l’Apocalypse
Paris, Facultés jésuites 2014, 244 p.

Le parcours biblique que nous offre ce livre fut proposé aux Facultés jésuites de Paris en 2005-2006, puis en 2008-2009. De la Genèse à l’Apocalypse, en passant par les proverbes, les psaumes, les patriarches, les prophètes, le Cantique des Cantiques et les évangélistes, cette étude très fouillée se focalise autour du féminin et du masculin. Homme et femme furent créés, puis tentés par celui qui se présenta comme défenseur de la vie contre Dieu, lequel était, selon lui, né gateur de la vie. Double mensonge donc... 
Parmi les prophètes étudiés, Osée et ses accents pathétiques. Son mariage avec une prostituée ne serait pas une allégorie mais appartiendrait aux cultes cananéens (activités sexuelles parallèles à la vie de famille, au nom des divinités païennes). La métaphore nuptiale exprime l’alliance acquise et l’alliance nouvelle promise. 
Avec le Cantique des Cantiques, c’est Dieu qui se donne à voir et surtout à entendre dans une relation dont il est l’auteur. Et avec les évangélistes, nous abordons Marie, Joseph, l’ange Gabriel, Zacharie, Elisabeth et le Verbe, pour arriver avec l’Apocalypse aux noces de l’agneau. « De nuit, il n’en sera plus et ils n’auront pas be soin d’une lumière de lampe ni d’une lu mière de soleil parce que le Seigneur illuminera sur eux et ils règneront pour les siècles des siècles. » 
En lisant ce livre, il faudrait, comme Paul Ricoeur, se souvenir que ce monde traversé (de la Genèse à l’Apocalypse) est pétri d’une culture située dans l’espace et le temps. Une médiation est donc à respecter, sous peine de passer à côté, au-delà de ce que le texte veut dire.

Lu 549 fois