jeudi, 04 février 2016 15:57

Jésus non-violent

Écrit par

Benoît et Ariane Thiran-Guibert
Jésus non-violent
Nouvelle lecture de l’Evangile de Marc
Passer de la mort à la vie
Namur, Fidélité 2014, 262 p.

Ce troisième volume de la trilogie Jésus non-violent tombe à merveille en ces temps où la violence semble étreindre le monde. A la lumière du témoignage de Jésus, nous dit la préfacière, nous pouvons aborder les thèmes brûlants de notre époque : comment vivre aujourd’hui la communion de l’eucharistie ? quels sont les effets sociaux de l’action de témoins de la non-violence ? Et de citer Benigno Aquino, Gandhi, Luther King, Mandela, Romero et d’autres personnages moins célèbres en Birmanie, en Syrie, dans la région des Grands Lacs, en Afrique, en Israël, en Palestine. 
C’est à travers l’Evangile de Marc que nous allons suivre les auteurs. Marc nous fait de Jésus un portrait très humain, très proche des disciples dont on suit les doutes, les blocages, les crises, les joies et les enthousiasmes. Son Evangile est court, facilite une lecture globale et ouvre clairement un chemin de non-violence. 
Au chapitre I, nous sommes à Jérusalem et Jésus va y faire son entrée triomphale. Les disciples, grisés, espèrent-ils un super miracle ? Pourtant sa gloire est un ânon et des branches au sol. Et si le peuple est en liesse, aucune manifestation n’émane des autorités. 
Le lendemain, Jésus a faim et le figuier ne porte aucun fruit... Alors il lui parle comme à une personne humaine. Le figuier représenterait la part de la religion qui a dévié du plan de Dieu. 
Puis il y aura la colère de Jésus, la parabole des vignerons homicides, l’impôt dû à César, l’obole de la veuve. Ce chapitre et les autres qui suivent présentent, analysent, questionnent. Ils reprennent des retraites-formations ayant pour but de promouvoir la non-violence active comme dynamique pour vivre autrement des situations de violence (conflits interpersonnels ou globaux) et offrir des moyens concrets pour les transformer. A ce jour, la collection Sortir de la violence compte sept ouvrages et l’approfondissement du thème de la dite violence dans la Bible est à relever.

Lu 504 fois